Anticiper les dangers pour la faune

En plus des difficultés à trouver des sites pour se reproduire et s’alimenter, la faune urbaine rencontre des dangers qui contribuent à faire augmenter son taux de mortalité de ces animaux. À l’échelle de la ville, ces menaces concernent par exemple l’impact important des chats sur la prédation de la petite faune urbaine. Une étude révèle qu’un chat capture une moyenne de 21 proies par an, ce qui représente environ 55 millions de proies capturées pour tous les chats de France.

En ce qui concerne le bâti, certains dangers, pour les oiseaux particulièrement, sont bien documentés et il existe des solutions. Ces menaces sont :


Urbanisme Bâti et Biodiversité

Avec le soutien financier de :

Conseil Régional d’Aquitaine

Fondation Gecina