Étude sur l’impact de la pollution lumineuse sur l’avifaune en Gironde

La délégation territoriale Aquitaine de la LPO a publié une étude en 2019 sur l’impact de la pollution lumineuse sur l’avifaune en Gironde, comprenant des fiches actions.

« Aujourd’hui, en Europe, plus de 60 % de la population est incapable de voir la Voie Lactée car leur environnement nocturne est trop éclairé. Cette pollution lumineuse augmente de 2,2 % par an au niveau mondial sur la période récente. Cet éclairage artificiel nocturne, au-delà de nous priver de l’accès aux paysages célestes, a des conséquences importantes sur la biodiversité, et notamment sur l’avifaune. »

Étude sur l’impact de la pollution lumineuse sur l’avifaune en Gironde :

po-2019-etude-impact-pollution-lumineuse-avifaune-gironde

« [...]la littérature fait mention de conséquences multiples de la pollution lumineuse nocturne sur l’avifaune. Ces impacts sont présentés ci-dessous en trois parties. La première met en évidence les conséquences négatives de la pollution lumineuse sur l’orientation et les déplacements nocturnes des oiseaux, en particulier lors de la période de migration. La seconde partie regroupe les exemples de modifications physiologiques dues à une exposition à la lumière artificielle nocturne et aux conséquences induites sur le comportement des oiseaux, en particulier sur les rythmes biologiques. La troisième partie concerne l’impact de la pollution lumineuse sur la sélection d’habitat chez les oiseaux. »

Urbanisme Bâti et Biodiversité

Avec le soutien financier de :

Conseil Régional d’Aquitaine

Fondation Gecina