À Toulon on protège la biodiversité en phase chantier.

9 nids artificiels à Martinets noirs ont été installés sur un chantier en centre ville.

Le 29 mars 2016, la Communauté d’Agglomération Toulon-Provence-Méditerranée (TPM)
a installé 9 nids artificiels à Martinets noirs sur le site de l’ancien hôpital Chalucet avec l’accord de l’Établissement Public Foncier PACA et la participation de la Ligue pour la Protection des Oiseaux. Ces nids de substitution vont accueillir, nous l’espérons, les couples de martinets noirs qui viennent se reproduire à cet endroit à chaque printemps et dont les nids avaient été détruit dans le cadre du chantier de démolition de l’hôpital.

La LPO PACA se félicite du geste de TPM en faveur d’une espèce protégée dont la population en France a baissé de 39% sur les 10 dernières années (2005-2015) d’après les chiffres du Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC), ce qui en fait une espèce quasi menacée.

<media531|insert|center|titre|credits >

En ville, cet oiseau cavernicole qui niche dans les anfractuosités des bâtiments est menacé principalement par les travaux urbains qui entrainent la destruction ou l’obstruction des nids.

La ville de Toulon, consciente de ce problème sensibilise les professionnels qui entreprennent des travaux de réhabilitation de bâtiments anciens.

Télécharger le flyer de la ville de Toulon : <media522|icone|center|titre|descriptif|type|poids|lien>

Pourtant c’est un oiseau très utile à l’Homme puisqu’il consomme une grande quantité d’insectes (mouches, moustiques, pucerons...). Ils peuvent en chasser 20 000 par jour pour nourrir leurs jeunes !

Télécharger la fiche de découverte du martinet noir : <media521|icone|center|titre|descriptif|type|poids|lien>

Ainsi, les nids des martinets qui avaient élu domicile sur l’ancien hôpital Chalucet ont été détruits lors du chantier de démolition en 2014-2015.
La LPO PACA qui avait repéré la présence de ces nids sur l’ancien hôpital lors d’une campagne de recensement dans le centre ville de Toulon en 2015 a proposé aux autorités d’installer des nids artificiels a proximité pour créer une zone de repli pour les martinets.
Neuf nids artificiels en fibre de bois ont été installés sous les génoises d’un bâtiment du Conseil départemental sur le chantier de Chalucet, afin de pouvoir les accueillir même pendant les travaux. Cette initiative est exemplaire car aujourd’hui la biodiversité est très rarement prise en considération pendant la phase chantier des projets immobiliers.

<media517|insert|center|titre|credits>
<media518|insert|center>

Cette solution permettra de ne pas déstabiliser les oiseaux qui avaient pour habitude d’y nicher à partir du mois d’avril, après avoir passé la saison hivernale en Afrique subsaharienne.

Lire l’article de TPM
Lire l’article de la Ville de Toulon
Lire l’article de la Marseillaise

L’hôpital Chalucet a été démoli l’année dernière afin de construire à la place le « Quartier de la créativité et de la connaissance », un projet de 3 hectares en plein cœur de Toulon dont l’inauguration est prévue au second semestre 2019.

<media520|insert|center>

L’équipe d’architectes de Corinne Vezzoni, qui a remporté le concours de maîtrise d’œuvre, a souhaité valoriser le Jardin Alexandre 1er dans son projet. Cet écrin de verdure situé à deux pas du port de Toulon descend en pente régulière et met en scène la colline du Faron au dessus de la ville.
Le nouveau quartier prendra place autour du jardin, avec l’École Supérieure d’Art et de Design TPM (ESADTPM), l’École supérieure internationale de commerce Kedge Business School, un incubateur/pépinière d’entreprises du numérique, une médiathèque municipale et départementale, et des services et bureaux administratifs pour le Conseil départemental du Var. Des logements viendront d’adosser au projet.

Lire l’article de la Ville de Toulon

Il est tout à fait cohérent, quand on est sensible à la beauté de la nature dans un projet immobilier, de s’intéresser aux êtres vivants présents sur le site. Les martinets, en font partie et viendront relever la beauté de ce futur quartier par leurs vols agiles et gracieux.

D’autres nichoirs à martinets seront peut-être intégrés dans le projet de construction du futur quartier.

Urbanisme Bâti et Biodiversité

Avec le soutien financier de :

Conseil Régional d’Aquitaine

Fondation Gecina