Rennes, capitale française de la biodiversité

La ville de Rennes reçoit aujourd’hui, 17 octobre le trophée Capitale française de la Biodiversité 2016 en en présence de Barbara Pompili, secrétaire d’État à la Biodiversité, aux ministères du Logement et de l’Environnement à la Défense.

Rennes (Ille-et-Vilaine) voit ainsi reconnue son action de longue date en faveur de la gestion écologique de ses espaces verts et de ses espaces publics, tout comme son travail de protection des espaces naturels et de prise en compte de la trame verte, bleue et noire dans ses documents d’urbanisme et de planification.

Rennes courrouze bati sur une friche
Rennes courrouze bati sur une friche
Crédits : Gilles LECUIR, Natureparif

Cette ville a été choisie parmi 72 collectivités candidates dans le cadre du concours ouvert aux villes et intercommunalités françaises, dont le thème central était cette année « Sols & biodiversité ».

Pour en savoir plus sur les autres lauréats, lire l’article source

L’édition 2016 a permis de mettre en avant l’importance du sol comme support de la biodiversité et des fonctions écologiques et le rôle des collectivités pour en assurer la préservation voire la restauration.

En 2017, l’opération Capitale française de la Biodiversité invitera les collectivités à valoriser leurs actions sur le thème « Aménager, rénover et bâtir en favorisant la biodiversité ».

Depuis 2010, la LPO est partenaire du concours intitulé « capitales françaises de la biodiversité ».

Lire l’article LPO sur ce concours

Lire l’article LPO « Zoom sur la ville de Rennes (35), élue Capitale Française de la Biodiversité en 2016 »

Urbanisme Bâti et Biodiversité

Avec le soutien financier de :

Conseil Régional d’Aquitaine

Fondation Gecina