Un nouveau potager sur un toit parisien

Sur près de 1000 m² au cœur même de Paris, une nouvelle ferme potagère s’est installée comprenant 250 parcelles de 3m² avec 71 emplacement de plantation chacune.

L’entreprise belge Peas&Love est à l’origine de cette ferme sur les toits.
Chacune des 250 parcelles a trouvé preneur contre un abonnement mensuel de 38 €.
Cultivées sans pesticide, sur un modèle de production biologique, les parcelles fournissent à ces fermiers urbains des fraises, tomates ou radis, mais aussi des produits plus rares : tétragone cornue, pimprenelle, plante huitre…

« On ne nourrira pas les Parisiens grâce à l’agriculture urbaine, reconnaît Jean-Patrick Scheepers, fondateur de Peas&Love. Mais nos potagers ont un rôle pédagogique et permettent de reconnecter le citoyen à l’agriculture »

Urbanisme Bâti et Biodiversité

Avec le soutien financier de :

Conseil Régional d’Aquitaine

Fondation Gecina